Le soutien gorge qui gâche tout

robe tendance pour l'été, blog mode paris, bloggeuse mode paris,

Les filles,

Je suis en panique, en détresse, en alerte maximale sur l’échelle de la bienséance et de l’élégance.

J’ai encore vu dernièrement, une jeune femme porter une robe dos nu avec un SOUTIEN GORGE.

Bien que je sois dans la team « pas de soutif : laissons respirer nos seins », je n’ai rien contre les soutiens-gorge.

À condition qu’ils ne se voient pas !

Corrigez-moi si je me trompe, mais une robe ou un haut dos nu, c’est pour que le dos soit… Nu !

Donc s’il y a une agrafe de soutien-gorge qui vient boucher la vue ce n’est plus un dos nu, c’est un…unben un beurk, un acide brûlant pour mes yeux.

Je me fais donc un devoir de vous parler de ce problème international, qui touche malheureusement beaucoup de femmes et de plus en plus en France.

Je me fais (avec toute modestie, bien sûr) l’ambassadrice de l’élégance française et viens vous sensibilisez à cette cause non des moins dramatiques (presque humanitaire)

Peut-on, s’il vous plaît, m’expliquer ce concept ? Celui d’acheter une robe souvent plus cher PARCE QU‘il y a deux fois moins de tissu, et remplir ce vide par un soutien-gorge.

Ah et puis je ne vous ai pas dit, cette pratique à une particularité, plus la couleur du soutien-gorge est éloigné de la couleur de la robe plus les filles abordent sans complexe ce combo merdique.

Ah ben oui, car fouttre un soutif avec un dos nu ne suffit pas, il faut en plus qu’il soit bien voyant (noir avec une robe blanche) histoire de m’achever et de rendre à néant ma vision déjà entamée.

Non vraiment, les filles, je ne comprends pas, est ce une idéologie ? Comme les naturistes qui prônent le cul nu, ces filles prônent le soutif coûte que coûte.

Cette pratique relève de la bof attitude, ben oui les filles, appelons un chat, un chat, c’est le summum du laissé allé.

Quand tu te demandes, si tu as les chaussures qui irai avec cette robe, il faut aussi te demander si tu as les sous-vêtements qui vont avec (ça va de même pour la culotte).

C’est une pratique qui dans mon tribunal de la mode appelle à la plus haute sentence : la mooooort. (couic)

Allez les filles, préservez-moi, cachez vos soutiens-gorge ;)

blog mode paris, bloggeuse mode tendance, blog mode tendance, blog mode femme

 

comment être stylée, blog mode femme, blog de mode paris, robe dos nu

blog mode femme, look bohème, robe d'été, blog mode femme


Je t'envoie les nouveaux articles et quelques surprises 🙂

Suivre:
Partager:

5 Commentaires

  1. LOLA
    4 juillet 2016 / 18 h 05 min

    AH AH c’est tellement vrai ! et encore le soutif rose sous le haut blanc synthétique…une merveille 😉

  2. 2 août 2016 / 19 h 55 min

    Et oui hallelujah les soutifs sans bretelles ça existe mais parfois certaines l’oublie 😂 en tout cas je suis fan de ta façon d’écrire vraiment. Ton blog est une petite merveille bravo 👍👍😘 gros bisous

    • Jess
      3 août 2016 / 17 h 42 min

      AAAAAH oui il existe plein de chose maintenant pour rendre un soutif discret ! merci pour ton commentaire <3

  3. 31 août 2016 / 11 h 22 min

    Je pense que cette faute de goût vient avant tout d’un complexe. Bien souvent, les femmes craignent que leur poitrine soit affaissée sans le maintien d’un soutien-gorge.
    Il faut avouer que la robe dos-nu est très jolie mais elle n’est pas donnée à tout le monde. Si on a une poitrine menue, ou forte mais bien maintenu, cet accessoire est permis. Dans le cas contraire, même le soutien-gorge transparent ne fera pas l’affaire.

    • Jess
      31 août 2016 / 16 h 56 min

      Tu as tout à fait raison, il y a des poitrines qui ne peuvent pas se permettre le soutien gorge sans bretelle. Je pense que tous les coupes ou vêtements ne sont pas adaptés à toutes les morphologies. il y a des robes avec le dos dénudé qui permettent de mettre un soutien gorge.
      Si j’étais dans ce cas, je privilégierai ce type de robe, avec une bande de tissu au milieu du dos par exemple 😉
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *